Buvards de collection, des supports publicitaires à grande diffusion

On dit que le papier buvard serait né au XVe siècle en Angleterre à la suite d’une erreur de dosage. Il remplace la poudre utilisée pour sécher les écritures au XIXe siècle. On le trouve parfois monté sur un support en arc de cercle avec poignée. Les buvards de collection n’ont pas besoin de cette monture, car ils s’exposent. À l’origine, ce papier est destiné à absorber le trop-plein d’encre au cours de l’écriture. Cet outil étant employé par tous, à l’école comme dans les entreprises et l’administration, il est devenu un support pour des messages publicitaires.

Pourquoi collectionner les buvards ?

Ces morceaux de papier absorbant étant utilisés partout et par tous, ils sont vite devenus des supports publicitaires et porteurs de messages. On trouve ainsi des réclames pour :

  • Les chaussures
  • La papeterie
  • Les produits alimentaires
  • Les produits ménagers
  • Les produits pharmaceutiques
  • Les transports

Ils sont également les témoins des mœurs de leur époque. On peut constater que les enfants étaient déjà des cibles à travers leur matériel d’écolier. Les publicités évoquent une vie facile où tout est joie. La famille est valorisée. Certains buvards de collection anciens présentent un réel intérêt graphique.

Que racontent les buvards de collection ?

Il est amusant de voir les réclames pour la Vache qui rit, Poulain ou les chaussures de tennis. On peut s’apercevoir que les desserts étaient faits maison, que les biscottes étaient servies au petit déjeuner. On voit également que les femmes restaient au foyer tandis que les messieurs allaient travailler. Les buvards de collection étaient également porteurs de messages. On cherchait déjà à limiter l’alcoolisme avec des buvards destinés aux enfants en leur racontant les exploits de personnages masculins et féminins. Les femmes étaient incitées à éduquer leurs enfants sur le Code de la route. Les Éclaireurs de France cherchaient aussi à recruter.

Les buvards de collection sont-ils signés ?

Des dessins de grands illustrateurs sont imprimés sur les buvards de collection. Certains amateurs ne recherchent que ceux-là. Vous pouvez ainsi trouver la collection complète des dessins de Dubout sur le thème des duels pour la Vache qui rit. Ses dessins foisonnants ont servi plusieurs grandes marques. Hervé Morvan a également illustré de nombreuses publicités comme Panzani ou les biscuits de l’Alsacienne. Les BD de Pesch ont vanté les mérites de Pelletier et Ripolin. De même, Savignac a servi Bic et Persil. Les personnages de Walt Disney sont aussi présents sur les buvards de collection anciens.